Une des litanies que l'on nous sert sur l'économie Russe, c'est qu'elle serait faible et en difficulté. Honnêtement, et pour le savoir faisons donc une simple comparaison avec les économies du G7, et voyons si effectivement cette économie est aussi en difficulté que l'on souhaiterait nous le faire avaler...

 

LA PRETENDUE ANNEXION DE LA CRIMEE ET L'EXCLUSION DE LA RUSSIE DU G8.

 

États-Unis, Japon, Allemagne, France, Russie, Royaume-Uni, Italie, Canada sont les pays du G8 dont la Russie a été exclue suite à la prétendu annexion de la Russie. Je dis bien "prétendue", car dans cette affaire, tout comme pour l'agression Russe en Ukraine, toutes les preuves matérielles indiquent que le peuple de Crimée a au contraire été épargné de ce qu'il se passe dans le donbass. Et que, malgré des satellites ultra perfectionnés, des espions dans tous les fourrés, des observateurs de l'OSCE sur le terrain et tout le long de la frontière, des journalistes en quête de Pulitzer, et même de simples citoyens munis d'un smartphone, personne n'a jusqu'ici été capable de fournir la moindre image de cette prétendue invasion. Les observateurs de l'OSCE cherchent même depuis des mois sur les véhicules des rebelles du Donbass, comme sur les carcasses de tanks détruits, les numéros de série qui le confirmerait. Mais en vain depuis la fin de la bataille de Debaltsevo. Tout le matériel qu'ils ont identifié et recensé est bien Ukrainien, et qui a soit été pris dans les casernes du Donbass, soit dans d'anciens stocks de la guerre froide, soit sont tout simplement des trophées de guerre. Car si l'inverse avait été vrai, non seulement tous les médias occidentaux passeraient les images en boucle, ou pire, cela signifierait que l'armée Russe possède une technologie furtive si efficace que tout ce petit monde occidental est incapable de la détecter, et vous avez probablement un bataillon entier dans votre salon, prêt à vous sauter dessus.

Notez au passage que le G7, anciennement G8, est censé représenter les pays les plus puissants du monde, et que ni la Chine, ni l'Inde n'y sont conviés. Trois fois rien, juste un bon tiers de la population mondiale :-)

Plus sérieusement, ce que vous devez comprendre, c'est que l'on vous mène en bateau, que l'on vous ment outrageusement, et que tout ceci fait partie d'une stratégie vielle comme le monde appellée "propagande de guerre". Sachez que ce genre de méthode éculée ne fonctionne plus de nos jours qu'avec les esprits faibles. Ceux là mêmes qui croient encore, après avoir utilisé à l'envie ces mauvaises méthodes sur leurs propres peuples, qu'ils arriveront à vaincre la vérité avec des mensonges et des manipulations grotesques, sont soit des fous, soit les pires idiots qui soient. De nos jours, Internet permet de prendre du recul sur toute chose, et d'en parcourir toutes les extrêmes, de se forger une véritable opinion à tous les niveaux de complotisme ou même de journalisme possibles. Et il semblerait bien que nos hommes politiques, aidés de quelques puissants oligarques qui se sont au passage achetés tous les médias et toute la presse, l'aient considérablement oublié...

La Russie souffre effectivement et actuellement de sanctions occidentales. Mais lorsque l'on regarde les raisons de ces sanctions, on comprend tout de suite beaucoup mieux tous les mensonges et le cynisme des occidentaux. Tout ceci n'est rien d'autre qu'un écran de fumée, et comme toujours, ce sont des raisons économiques et militaires qui se cachent derrière tout cela.

Tout d'abord, la situatuation géographique de l'Ukraine, touchant directement les frontières Russes. Puis le fait que le port de Sébastopol soit le seul port militaire Russe en eaux dites "chaudes". La présence d'huile et de gaz de schiste à profusion juste pile poil sous les pieds des habitants du Donbass et de Crimée (Nouvelle Russie / Novorossia), qui possèdent en outre l'industrie métalurgique la plus performante d'Europe avec une coquerie de haut niveau et une industrie de l'acier extrêmement compétente et performante. Le fait qu'à elle seule l'Ukraine représentait 10% de la production Russe et 65% des revenus Ukrainiens, et notamment dans le domaine de l'armement. Le fait que l'Ukraine est le principal hub gazier vers l'Europe, et bénéficiait de prix d'achat extrêmement bas. Le fait que l'Ukraine était considérée comme le grenier de la Russie. Après la Tchétchénie, la Géorgie, il était donc logique que l'Ukraine soit la suivante sur la liste des pays ayant subit la plus forte corruption et subversion occidentale, une nouvelle révolution de couleur, à grand renfort d'USAID et d'OPEN SOCIETY. Tout ces faits sont connus, à commencer par le fait que le président élu sans les voix des habitants de Crimée et du Donbass après le coup d'Etat Ukrainien, était en réalité un espion au service des américains. On notera au passage qu'il arrive exactement la même chose au Brésil, mais cette fois-ci, sans violences, et a quelques mois des J.O. Que l'on cherche visiblement à humilier encore plus la Russie après l'épisode scandaleux de l'Eurovision, et que l'on s'attaque maintenant aux BRICS. Un reportage extrêmement bien fait explique du reste qui sont les acteurs du Maïdan, qui a tiré toutes les ficelles, et à quel point ces gens sont dangereux et corrompus ici.

Comme vous pouvez le voir dans ce reportage, à aucun moment il n'a été effectué de pression sur les habitants de Crimée pour qu'ils votent cette réunification. Pas de soldats dans les bureaux de vote, ni dans les rues, autrement que pour assurer la "protection" des habitants des néo nazis ukrainiens qui ont essayé, comme dans le donbass, de les soumettre par la force au dictat de Kiev. Pas un seul coup de feu n'a été tiré, pas une seule personne n'est morte, et pas un seul média occidental n'a pu filmer ce qu'ils espéraient, c'est à dire des soldats terrorisant la population pour qu'ils votent comme on le leur a demandé. Les observateurs de l'OSCE étaient même conviés à ce vote, et ont sciemment décliné l'invitation pour mieux pouvoir en nier les résultats par la suite. Au contraire, on a eu des images de gens heureux d'avoir échappé au même sort que les habitants du Donbass, qui subissent un véritable génocide de la part de la junte de Kiev. Pouvoir de Kiev qui effectue un blocus économique et sanitaire ahurissant, en plus de tuer massivement des civils par des bombardements indiscriminés, en détruisant systématiquement toutes les infrastructures vitales, et sans que la communauté internationale un seul instant, parce que complice de ces crimes, ne s'insurge de la situation humanitaire dramatique qu'elle a pourtant elle même provoqué et encouragé. Au point qu'elle a même cherché à empêcher la Russie de délivrer cette aide que normalement l'Ukraine aurait dû fournir, en accusant les Russes de livrer des armes, alors qu'ils ne faisaient que livrer à la population de quoi seulement survivre. En même temps, on comprend que le but était de faire fuir les Russes et les Russophones de la région afin de mettre la main sur leurs terres et ressources, et en les payant comme toujours le moins cher possible. Un tel cynisme est juste affligeant et révoltant, mais tellement dans la droite ligne du FMI...

 

LE DROIT INTERNATIONAL ET LA CRIMEE.

 

Pour bien comprendre à quel point le cynisme de la coalition occidentale est parfaitement meurtrier, il faut comprendre trois choses :

- Le droit International Interdit le financement ou l'armement d'un pays en guerre civile par d'autres pays. Et ce, afin de limiter le conflit dans la durée par l'épuisement des munitions et des moyens. Si vous croyez la fable que la Russie a armé les rebelles, demandez vous juste si par hasard il n'y avait aucune caserne militaire dans le Donbass, aucun dépôt d'armes dans la région, pour bien comprendre à quel point ce raisonnement est juste stupide. L'Ukraine était la deuxième ceinture de défense de la Russie pendant la guerre froide, et tout le territoire ukrainien était gavé de ces armements en masse. L'Ukraine en outre fabriquait des armes et des munitions, et probablement celles que la Russie vendait à Bashar Al Assad pour qu'il tiennent contre les terroristes de DAESH. Les rebelles n'avaient donc qu'à se baisser, et comme l'indique parfaitement cet article, pour s'armer jusqu'aux dents.

- Le droit International interdit le financement ou l'armement de deux pays en guerre l'un contre l'autre. Toujours pour la même raison sus-visée. Pourtant, et curieusement, les sanctions ne touchent "que" la Russie, qui n'est même pas partie prenante au conflit. Russie qui aurait donc tout fait pour perdre du jour au lendemain 10% de son PIB et subir de graves sanctions économiques de la part de la communauté internationale occidentale, c'est d'une logique évidente ! Pour soigner la gangrène, coupons nous une jambe tiens !

- Tout peuple clairement identifié a le droit à son autodétermination. Contrairement à ce qui a été affirmé partout, une constitution n'a jamais été une prison ou dans un espace donné tout le monde devait se "soumettre" au pouvoir. En réalité, la constitution d'un pays est la loi fondamentale qui organise la vie politique, les règles du vivre ensemble, et accessoirement délimite les contours des territoires sur lesquels ils doivent s'appliquer. Parler alors d'intégrité territoriale lorsque des peuples sont clairement en conflit est alors une gajeure démocratique, la mise en prison des opposants politiques dans une boite dont ils ne peuvent pas sortir. C'est clairement ce que font les fascistes et les dictateurs, pour ceux qui veulent réviser leur histoire.

Ainsi, le complot occidental qui espérait voler les installations gazières de la Russie en Ukraine, installer leurs puits d'extraction de pétrole et de gaz de schiste dans la région, priver la Russie de ses revenus liés au gaz et au pétrole, est plus que flagrant. Depuis la guerre de Géorgie, le South Stream, projet russe d'alimentation alternatif en gaz de l'Europe a été arrêté. Depuis la guerre en Syrie, c'est au tour du Turkish stream d'être à son tour annulé, sinon fortement remis en question. Et tout est fait pour que l'un des seuls points de passage restant, le Northstream, soit à son tour fermé. Le but étant clairement de substituer les exportations Russes de produits pétroliers avec ceux des USA et/ou des Royaumes du Golfe, et qui ne sont rentables pour l'un qu'entre 65 et 85$ le baril, et pour l'autre entre 20 et 25$. C'est à dire pour les USA soit entre deux et trois fois plus cher que les produits Russes. Et ce, sans compter sur la dévastation totale que représente cette forme d'extraction pétrogazière pour l'environnement. Vous comprennez donc clairement que la guerre qui se déroule actuellement est une guerre entre la Russie et les USA, que les USA ont eux même lancé. D'abord en s'en prenant à l'économie Russe et ses partenaires économiques comme l'Ukraine ou la Syrie, les pays baltes et les balkans. Mais également entre les royaumes du golfe et les USA, qui non seulement voient d'un très mauvais oeil cette montée en puissance des USA dans le domaine du pétrole de schiste, mais cherchent également, par le financement du terrorisme, à asséner des coups de boutoires à tout le monde occidental, Russie incluse. Ce sera, vous le comprendrez pour certains après coup, la plus incroyable erreur stratégique des américano sionistes, et qui détiennent aujourd'hui la quasi totalité des pouvoirs aux USA, font souffrir le peuple américain comme jamais pour seulement préserver leur position d'empire dominant.

Si vous effectuez quelques recherches sur l'ONU, vous vous rendrez compte qu'une certaine Samatha Powers, représentante des USA, fait absolument tout pour bloquer les propositions de résolution Russes afin de faire reconnaitre une guerre civile ou une guerre avec la Russie en Ukraine. Et ce n'est pas du tout le fruit du hasard, ou même pour protéger le peuple Ukrainien. Mais en revanche, cela permet dans le plus grand cynisme criminel qui soit aux pays occidentaux de fournir conseils, finances, et armes à l'Ukraine, et bien qu'en temps normal, ce soit parfaitement illégal. Vous remarquerez que tout le monde en occident parle de l'agression Russe en terme de "terrorisme", et alors même que c'est l'armée Ukrainienne, qui, en toute illégalité au regard de sa constitution, tue sa propre population, cherche à la soumettre par la force des armes et des privations. Et oui, officiellement, il n'y a aucune guerre civile en Ukraine, car la constitution interdit d'utiliser l'armée pour réprimer son peuple. C'est donc, vous l'avez compris, une "ATO", une opération "anti terroriste" !

Alors la question qui se pose maintenant, c'est pourquoi font-ils tout ça, puisque c'est à priori totalement suicidaire pour les USA qui vont perdre sur les deux tableaux ?

 

LES ECONOMIES OCCIDENTALES SONT AU BORD DE LA FAILLITE, ET UN EFFONDREMENT FINANCIER EST IMMINENT

 

Prenons tout simplement les paramètres économiques suivants, et comparons les entre tous les pays du G8. Ceux qui nous intéressent principalement sont :

- Le PIB, non pas exprimé en dollars, et qui est une abération totale, mais dans la monnaie locale, en terme de pouvoir d'achat. En effet, convertir un PIB de Rouble à Dollar n'a aucun sens, sinon pour positionner le dollar de manière dominante, ce qui est effectivement le cas depuis les accords de Bretton Woods et la fin de la deuxième guerre mondiale. Mais qui ne reflete en rien la puissance économique réelle d'un pays, seulement sa capacité à s'acheter des produits plutôt occidentaux, et avec des devises étrangères.

- Le déficit public.

- Les taux d'intérêts directeurs.

- Le taux d'inflation.

- Le niveau d'endettement, aussi bien public que privé.

- Le taux réel de chômage. Et vous vous appercevrez que tous les pays occidentaux trichent notoirement sur ces chiffres.

- Le taux de participation à la population active, immigration illégale comprise.

- Le niveau des réserves financières et de métaux précieux comme l'or, le platine, l'argent.

- Le taux de pauvreté à 60% du salaire médian. Vous remarquerez aisément que ce taux n'est jamais fourni par des organismes comme le FMI et/ou la Banque Mondiale en ce qui concerne les pays occidentaux. Et pour une bonne raison !

- La balance du commerce extérieur en pourcentage du PIB. Vous verrez que tous les pays occidentaux, parce qu'ils sont invasifs et réalisent une grosse partie de leur PIB à l'étranger, sont maintenant dans une spirale infernale de désindustrialisation à marche forcée, à cause de la concurrence mondiale et internationale, et le dumping que les pays pauvres font sur tous les pays riches. C'est là le signe clair d'un déséquilibre entre les monnaies et qui ne peut conduire qu'à un reset en terme de pouvoir d'achat, auquel bien entendu nous ne sommes pas "du tout" préparés.

Tout ces chiffres sont principalement tirés du site http://fr.tradingeconomics.com/ au 18/05/2016. Ces chiffres eux mêmes sont les chiffres officiels tirés, soit de la banque mondiale, soit du FMI, soit des indicateurs nationaux. Le taux réel de pauvreté est difficile à calculer, mais l'INSEE en fournie une partie pour l'Europe, et bien que ses statistiques s'arrêtent curieusement à 2012, comme à peu près partout dans les sites de statistiques occidentaux, jusqu'à l'OCDE. Il a donc fallu compulser tous les sites offrant un apperçu de la pauvreté réelle, qui ne se limite pas aux seuls revenus des gens, mais également à leur accès à l'alimentation de base. Certains peuvent être considérés comme pauvres, tout en n'ayant aucun problème d'alimentation, comme les agriculteurs ou les retraités ayant un jardin cultivé. Et d'autres pouvant avoir des revenus substanciels tout en n'ayant plus les moyens de se nourrir ou de se soigner convenablement, notamment dans les grandes villes. Et pour compliquer le tout, la plupart des statistiques de revenu sont des moyennes, et n'extraient jamais les 10% les plus riches, ce qui fausse considérablement les indices. Il est donc très difficile, voire impossible dans ces conditions, d'évaluer correctement l'indice de pauvreté. Et c'est, n'en doutez pas, parfaitement volontaire, car tous les pays occidentaux capitalistes refusent absolument d'afficher leurs taux véritables de pauvreté, qui dépassent bien souvent ceux des pays en voie de développement...

 

PAYS  PIB PAR HABITANT
 CROISSANCE
 ENDETTEMENT
 DEFICIT/EXCEDENT
 TX DIRECTEURS
 INFLATION/CORE
 CHOMAGE
 PART.POP.ACT
 RESERVES MONETAIRES
 PAUVRETE
 BALANCE COMMERCIALE
Etats-Unis  46405.26 2% 104.17%² -2,5% 0,5% 2,1% 5%* 59,7% 120 Milliards 24% -2.70%
Japon  37595.18 0,7% 229% -6% -0,1% -0,3% 3.2% 57,2% 1262 Milliards 19% 2,9%
France  35669.59 1,3% 96,1% -3,6% 0% 0,6% 10,3% 64,3% 156 Milliards 15,4% -1,4%
Canada  38293.28 0,8% 86,51% -0,3% 0,5% 2,1% 7,1% 61,1% 84 Milliards 18% -2,1%
Italie  28484.35 1% 133%** -2,6% 0% 0,6% 11,4% 56,7% 129 Milliards 19,6% 2,2%
Allemagne  39717.70 1,3% 71,2% 0,7% 0% 1,13% 4,2% 74,4%*** 176 Milliards 16,7% 8,8%
Royaume-Uni  40967.70 2,1% 89,2% -5,2% 0,5% 1,2% 5,1% 74,2%*** 145 Milliards 18,4% -5,2%
Russie  6843.91 -1,2%**** 17.92% -2,4% 11% 7,6% 6% 64,9% 392 Milliards 13,4% 3,1%

 

² Les USA font actuellement face à une crise de l'endettement si majeure, qu'on ne sait plus exactement dire d'où viendra le premier choc. Sachez que les encours de cartes de Credit aux USA en créances douteuses est de plus de 1000 milliards de dollars. Auquel il faut ajouter le même montant pour les prêts automobiles, réalisés par les mêmes banques, et avec exactement les mêmes instruments de levier que pour les subprimes. Nous avons la fin des subprimes qui s'est transformé en bulle immobilière dans les grandes villes et capitales. Nous avons aussi la dette étudiante, que certains retraités continuent de rembourser. Et pour finir, nous avons une dette absolument monstrueuse dans les exploitations d'huile et de gaz de schiste, estimée pour le moment entre 1200 et 5000 milliards de dollars. On en serait donc entre 4 et 9 000 milliards de dollars de dettes privées, auxquels il faut ajouter les dettes publiques et le bilan de la FED, et là, on est à des niveaux stratosphériques de dettes. C'est bien simple, les USA croulent littéralement sous les dettes et n'arrivent même plus à refourguer leurs bons du trésor parce qu'ils ont pompé, aspiré absolument toutes les richesses de ce monde, que plus personne n'a un sou vaillant en poche...

Dans un premier temps, et pour savoir si votre dette va croitre, il faut retirer du PIB la dette de l'Etat. Contrairement à ce que les gens pensent, et qui est une tromperie absolue, l'Etat n'investit jamais, il dépense ce qu'il n'a jamais gagné lui même, et depuis des lustres, plus que ce qu'il récolte en impôts dans une année. Parce que dites vous bien une chose, c'est que la dette, il faudra bien un jour la payer, la rembourser. Et que si l'Etat génère des dettes, c'est soit parce qu'il ne prélève pas assez d'impôts, et surtout pas au bon endroit. Et que par ailleurs, il vit bien au dessus de ses moyens, ne gère pas convenablement l'argent qu'il prélève par la force de l'impôt dans les poches des citoyens. On remarquera que tous les pays occidentaux, en dehors de l'Allemagne, sont en solde négatif, et donc techniquement en "récession" masquée. Pour savoir si c'est "catastrophique", comme pour la France, il faut cumuler la croissance, le déficit, et la balance commerciale extérieure. Le coktail est alors explosif, car il est clairement "déflationniste", et qui est la nature même du capitalisme. Et si en plus votre population décline et que vous avez des taux bas, voire nuls, alors vous tuez en plus la retraite de vos citoyens. Pour ceux des fonctionnaires qui lisent ce billet. Sachez que normalement, l'Etat, pour ne pas avoir à faire payer deux fois votre retraite par le contribuable, aurait dû la mettre de côté. Or, il ne l'a jamais fait, et vos cotisations sont très largement insuffisantes, vos fonds et complèmentaires ont tout simplement été dilapidés. Cela va arriver en fait à la quasi totalité des pays occidentaux, et vous imaginez bien comment cela pourrait se terminer, non ?

* Les USA nous disent qu'ils ont un taux de chômage de 5%, ce qui est techniquement vrai. Mais ce qu'il faut savoir c'est qu'il y a officiellement 321 millions d'américains aux USA, et que seulement 151 millions travailleraient. Soit un taux de participation à la population active de moins de 59,7%, ce qui est le taux le plus bas jamais enregistré aux Etats-Unis depuis la fin des années 50. Or, tout nous indique que les USA ont des millions de gens dans la pauvreté la plus absolue, et que plus de 94 millions d'entre eux, pourtant en age de travailler, n'ont absolument aucun emploi. Soit près de 30% de la population. Et que dans tout ces gens, nous avons maintenant près de 50 millions de personnes qui ne survivent que grâce à des bons alimentaires, ont moins de 400$ devant eux en moyenne pour se soigner en cas de pépin.

** Actuellement, les banques Italiennes sont techniquement en faillites. Toutes les grandes banques totalisent des dettes record aussi bien publiques que privées, et pour un montant, tenez vous bien, de 900 milliards de dollars de créances douteuses.

*** Au delà de 66%, ce chiffre est toujours plus qu'étrange, car il supposerait que soit les jeunes commencent à travailler plus tôt, soit les vieux ne prennent pas leur retraite. Il y a anguille sous roche, de toute évidence.

**** Le taux de croissance Russe en terme de PIB en rouble est bien croissant. Mais lorsqu'il est convertit en Roubles, il ne l'est plus. Il serait plus juste de ne jamais convertir un PIB dans une autre monnaie que la monnaie locale, surtout si la monnaie en question se déprécie pour des raisons évidentes de change. La Russie exporte en dollars. Elle a donc tout intérêt à dévaluer sa monnaie pour disposer d'autant de roubles à l'arrivée et lorsque ses revenus en dollars diminuent. Notamment à cause de sanctions. Notez que la Russie est assise sur près de 400 milliards de dollars de réserves de change, et que ces dernières continuent de croitre. Elle dispose également de deux fonds spéciaux de respectivement 80 et 120 milliards de dollars, lui conférant à elle seule quasiment autant que tous les pays occidentaux hors Japon, de réserves monétaires.

On peut donc en conclure que si la Russie souffre effectivement d'une récession, celle ci est avant tout liée aux sanctions économiques de la part des occidentaux, et non de son potentiel économique énorme. Et cel se voit tout simplement en parité de pouvoir d'achat international, en PIB par habitant convertit en dollar. Car si la Russie devait augmenter sensiblement cette parité, ne serait qu'en la doublant, elle doublerait alors toutes ses valeurs conductrices, et en ferait évidemment un paradis pour les investisseurs.

Notez également que du fait de la crise en Ukraine, qui était clairement un couteau planté dans le dos de la Russie pour la faire trébucher, pour créer une révolte sociale, elle n'a pas eu lieu. Et il y a une bonne raison à celà, et que l'on peut voir clairement en comparant cette fois ci toutes les données économiques de l'Ukraine. En effet, il y a eu non seulement la remigration des entreprises Russes en Ukraine sur le sol Russe, avec les ingénieurs et techniciens associés. Ce qui a eu pour conséquence de doper totalement l'économie Russe malgré les sanctions, car totalement innatendu de la part des occidentaux qui espéraient que ces gens aillent vers l'Europe, et qui sont finalement allés en Russie, chez leurs prétendus agresseurs. Ainsi, la Russie a pu récupérer les 10% de son industrie localisée en Ukraine, mais pas le PIB qui allait avec, car il a fallu considérablement augmenter tout ce petit monde. Ceci étant dit, ces gens ne sont pas près de repatir en Russie demain, et à la vue de ce qui se passe dans leur pays. Ils sont maintenant mieux payés, mieux considérés, et bénéficient d'un système de protection sociale nettement plus performant. Et pendant ce temps là, les occidentaux se retrouvent maintenant avec l'Ukraine ultra déficitaire sur les bras, après avoir dépensé des sommes astronomiques pour s'en emparer par la corruption et la subversion, une guerre civile qu'ils refusent de reconnaitre, et des dettes du FMI et de l'Europe qui ne seront tout simplement jamais remboursées. Et ce qui est devenu complètement fou, c'est que pour les intérêts de multinationales puissantes, ce sont les contribuables qui payent maintenant...

Si la Russie continue de doper son industrie et à développer son marché local, en proposant toujours plus de diversité dans les produits qu'elle exporte, d'ici à deux ans nous aurront fait totalement faillite, et il ne restera plus qu'elle avec l'Inde à s'en sortir merveilleusement. Car tous sont plus que surrendettés à cause de leurs guerres économiques et physiques qui leur coutent un bras et deux jambes, parce qu'ils ont tous commis l'irréparable erreur de privatiser leur industrie de l'armement, et ne sont clairement plus en mesure de mener la moindre bataille. Un dernier point, la Russie n'est exposée sur les marchés occidentaux qu'à hauteur de 8%. Et elle est sur le point de se passer totalement du système de financement occidental pour ses propres besoins intérieurs. La Chine vient de créer sa propre banque d'investissement avec ses partenaires BRICS, et qui vise à se substituer à la Banque Mondiale et le FMI. Enfin, la Chine a ouverte son propre bureau d'échange de métaux précieux, et refuse clairement d'indexer son Yuan Or au dollar, en refusera clairement la convertibilité.

Entre nous, il y a bien pire que la Russie comme situation économique, non ? ;-)


  • Aucun commentaire sur cet article.
DMC Firewall is a Joomla Security extension!