Tout le monde sent bien que le Front National prend maintenant une ampleur inquiétante. au point que les socialistes tentent de se rassurer en faisant un colloque sur la montée de l'extrême droite en France. Mais ce qui est d'autant plus troublant, c'est la qualité des experts choisis pour le leur expliquer...

Comme vous pouvez le voir sur Public Sénat, le parti socialiste s'inquiète aujourd'hui de la monté du patritisme et du Nationalisme dans ce pays.

François HOLLANDE hué lors du défilé du 14 juillet, alors que l'armée, elle est applaudie, en dit long sur la popularité du Président élu.

Comprendre le Front National, c'est avant tout comprendre comment, pourquoi, et par qui il a été créé.

Le Front National est une pure invention de François MITTERRAND et de quelques un de ses fidèles amis d'école. Il faut en effet comprendre que le parcours du premier Président des socialistes de la 5ème République est pour le moins atypique, voir même carrément suspect.

En effet, François MITERRAND a tout d'abord été un jeune nationaliste d'extrême droite, affilié à la ligue "anti métèque" de l'époque. Pendant la deuxième guerre mondiale, il sera même décoré de la Francisque par le Maréchal Pétain en personne. Ce n'est qu'au sortir de la guerre, et suite au conseil de la résistance, qui crée le parti socialiste, sur les ruines du collaborateur SFIO ayant mis au pouvoir le maréchal Pétain.

Il gagne ainsi les élections en inventant le Front National, et en escroquant le contribuable Français pour financer sa campagne (Affaire URBA).

Quand il hérite du pouvoir, la dette de la France n'est alors que de 120 milliards. Elle est essentiellement dûe à des manques importants de liquidités pour acheter ce dont la France de l'époque à alors le plus besoin, c'est à dire du pétrôle. Pendant tout son mandat, il n'aura de cesse que de trahir la France et les français. Les avions renifleurs, les écoutes de l'Elysée, les privatisations, les grand travaux d'hercule ou les dépenses somptuaires de lieux qui n'ont strictement aucun rapport avec la création de richesse, ou à même de réduire la dette.

Au contraire, il aggrave considérablement l'endêtement de la France, au point que c'est en 1988 que la France dépasse le seuil fatidique des 33% d'endettement, et dont tou le monde sait qu'au delà, il sera de toutes les façons impossible de rembourser quoi que ce soit...

Et il y parvient en embauchant à tour de bras dans la fonction publique, des fonctionnaires embauchés à crédit, et dont les retraites ne seront jamais capitalisées puisque la France est maintenant plongé dans la spirale des déficits. Sous son seul mandat, il en embauchera plus d'un millions, tous à crédit, afin de contrer artificiellement les chiffres du chômage.

Pour gagner les élections, François MITTERRAND choisit volontairement des sujet qui fâchent la France traditionnelle et conservatrice, et font donc naturellement monter le Front National. Son but est alors double. D'une part s'assurer de la mort définitive et politique du communisme qui le gène sur son aile gauche. Et d'autre part, d'assurer la victoire des socialistes à toutes les élections, car il n'a surtout pas oublié de faire comprendre aux militants du Front National, bien souvent les déçus du socialisme et du communisme, que plutôt que de voter à droite, mieux encore fallait il s'abstenir...

La stratégie a tellement bien fonctionnée dans le temps, que depuis 2002, le couple objectif PS Front National permet au PS de remporter toutes les élections.

L'érosion de l'extrême gauche au seul bénéfice du Front National font que ce dernier est maintenant contraint d'opérer à un changement d'image. Il se dédiabolise, et se cherche des boucs émissaires partout ou il le peut pour expliquer la situation du pays. Mais ce qui change aujourd'hui, c'est davantage le discours envers les deux partis de gouvernement que sont le PS et l'UMP. Le Front National à maintenant des aspirations à devenir un véritable parti de gouvernement, et il tirent maintenant aussi bien sur la droite que la gauche, en inventant le concept de collusion objective UMPS.

Cet utime mensonge, facilement démontré par le fait que le PS gagne toutes les élections grâce la montée du Front National qui ne reporte jamais ses voix à droite, s'inscrit à la fois dans la stratégie MITERRANDIENNE du passé, et dans une perspective d'avenir. Au point que l'ancien parti allié objectif du PS est sur le point de le surpasser, va très probablement l'absorber.

C'est très exactement ce qui s'est passé en Allemagne, et dans nombres de pays Européens, juste avant la grande guerre. Le Nazisme, qui vient de l'allemand "NATIONALSOZIALISMUS", ou "national socialisme", n'est rien d'autre que la fusion entre le nationalisme le plus dur, et le socialisme également le plus dur. Le facisme, repris par les italiens et les espagnols n'en est pas davantage éloigné.

Depuis 2002, le Front National ne fait que progresser en même temps que les victoires socialistes. Avec les mêmes méthodes, le Ps remportera ainsi les municipales, les cantonales, les régionales, puis les sénatoriales, la présidence et les législatives.

Mais voilà, à force de trop tirer sur la corde, et malgré les efforts démesurés de Jean Luc Mélanchon pour atténuer le phénomène, pourrait on dire enrayer l'hémorragie. Le Front National atteint maintenant des sommets de popularité qui mettent directement en péril l'extrême gauche et le PS lui même.

La cause. Principalement la déficance des socialistes avec le "Mariage des Homosexuels", et les propositions sur le vote des étrangers aux élections municipales. L'insécurité aidant, et les actes criminels allant croissant, le FN se renforce toujours plus jours après jours...

Ainsi, et à toutes les prochaines élections, il y a fort à parier que le Front National remplacera presque partout le PS, voire dans certains cas l'UMP. Il a tteint une taille si critique que le risque de basculement FN à la place des socialistes est bien plus que marqué.

Et dans ce cas, on peut raisonnable affirmer qu'il s'agit tout simplement de l'attrapeur attrapé. François HOLLANDE a menti sur beaucoup trop de sujets par ommission ou par déni, et les français veulent mainteant le sanctionner avec la plus grande fermeté...

{jcomments on}


  • Aucun commentaire sur cet article.
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd